Les grenouilles sous protection

Nicole Meyer, Conseiller municipal de Gambais à l’honneur dans « Le Parisien » du 10 février.

10 Févr. 2015, 07h00 | MAJ : 10 Févr. 2015, 06h05

Batracodrome article Le Parisien

Gambais, hier. Dominique Robert et Nicole Meyer, d’Atena 78, ont installé un dispositif pour protéger les batraciens trop souvent écrasés par les voitures. (LP/Hervé Rachynski.)

Aidés d’une vingtaine d’élèves du Centre horticole d’enseignement et de promotion de Tremblay-sur-Mauldre, les bénévoles de l’association Atena 78 ont fini, hier, de mettre en place un batracodrome, route de Gambaiseuil, à Gambais. Le dispositif doit permettre aux grenouilles, crapauds, salamandres et autres tritons de pouvoir migrer en toute sécurité d’un bois où ils passent l’hiver à l’étang des Bruyères, qui leur sert de lieu de reproduction.

« Avant, ils se faisaient écraser par les nombreuses voitures qui empruntent quotidiennement la route qui sépare ces deux endroits », expliquent Nicole et Jean-Jacques Meyer, à l’origine de l’opération. L’installation, sous forme d’une bâche plastique de 50 cm de haut, s’étale sur 130 m de long. Les batraciens sont recueillis au petit matin dans des seaux et transvasés de l’autre côté de la chaussée. Depuis la mise en place de ce batracodrome, il y a 7 ans, la population des batraciens à Gambais, estimée à 1 200 sujets, est en légère hausse. « Celles des tritons a augmenté de 60 % », précise Dominique Robert, le président d’Atena 78. La migration des amphibiens s’étale de fin février à la mi-avril, en fonction des conditions climatiques.

L’association fait appel aux bénévoles :
1 ou 2 personnes pour ramassage des amphibiens un jour/semaine le matin vers 8 h30.

Publié dans: Actualités, Archives, PNR